HUGER MICHEL
59, Rue Deslandes - 37000 Tours
N°TVA : 45318880333

La pollution des sols se définit par la présence d'un taux irrégulier de produits organiques ou métalliques dans les sols. Ils peuvent alors avoir des conséquences potentiellement néfastes sur l'environnement et la santé des êtres vivants aux alentours, aussi bien animales qu’humains. Cette pollution des sols est le plus généralement issues d'activités humaines, passées ou actuelles. On parle alors autant de contamination que de pollution des sols.

Dans le cas de projets immobiliers, de construction ou de cession, d’exploitation industrielle, ou même de simple cession et rachat, vous pouvez être amené à évaluer le taux de pollution de ces sols et leurs impacts. On parle alors de diagnostic de pollution des sols, et des experts diagnostiqueur sont amenés à évaluer avec précision l’intensité des contaminations présentes dans ces sols.

Quelles sont les causes de pollution des sols ?

Les causes étant le plus souvent liées à l'action humaine sur les sols, on va alors retrouver deux types de pollutions des sols.

  • Le premier type de contamination du sol va être dû à des polluants organiques. On y retrouve tout ce qu'est herbicides, fongicides et autres pesticides. Le plus souvent, ce type de pollution est issu d'une exploitation agricole des sols.
  • Le deuxième type de pollution des sols va être dû à des polluants métalliques . Ici on va alors retrouver des contaminations avec des métaux comme le cuivre, l’aluminium, le chrome et d'autres, ainsi que des métaux lourds comme le mercure ou le plomb. Ce type de pollution va correspondre à des actions de sites industriels qui auront déversé ces métaux sur ou dans les sols contribuant à une durable pollution des sols.

Un autre type de pollution des sols plus rare mais également due à l'action humaine va être tout ce qui est explosif (obus, grenade, mine ...) et autres armes à feu. Notamment des restes de poudres encore présents dans et sur les sols et qui avec les années se sont enfouis dans le sol suite à des guerres ou batailles. Provoquant là aussi une contamination du sol, on parle alors de polluants pyrotechniques.

Dans les deux cas principaux, ces types de pollutions vont avoir un impact sur les sols provocant des dégâts sur la végétation et in fine être dangereux pour la santé des hommes. La plupart du temps ces polluants vont contribuer à un épuisement des sols empêchant la pousse de la végétation et des plantations. La pollution des sols peut avoir de plus graves conséquences quand les polluants rentrent en contact avec les nappes phréatiques et mener à de graves pollutions des eaux. Pour éviter ces risques, on peut procéder à ce que l'on nomme une dépollution des sols.

Le diagnostic, première étape de la dépollution des sols

Le traitement des sols pollués va d'abord passer par une analyse des sols pour connaître le type de pollution ainsi que la concentration des polluants présente dans ces sols. Ce diagnostic de pollution va permettre de mettre en place les actions pour la dépollution.

Le diagnostic de pollution des sols

Le diagnostic de pollution est souvent composé de deux phases. Une première phase d’étude du territoire destinée à identifier les risques et l’histoire du terrain. Qui étaient ses anciens propriétaires, quelles actions ont pu être menées sur ce terrain, à proximité, et quelles sont ses particularités. Cette partie de première analyse va mener à la cartographie des risques et la conception d’un schéma conceptuel initial. À partir de ce schéma, l’expert va déterminer s’il est nécessaire d’aller plus loin dans l’étude du terrain et de recourir alors à des prélèvements et analyses plus poussées.

Lorsque le diagnostiqueur est amené à effectuer des prélèvements de sol pour analyse de la contamination, il va commencer par déterminer la localisation la plus propice à l’obtention d’échantillon. Tout un terrain peut ne pas être pollué de la même façon, et l’ensemble de sa contamination peut-être concentré en un ou plusieurs points restreints.

Après avoir identifié le ou les points d’analyse, l’expert en diagnostic de pollution des sols va effectuer des prélèvements d’échantillons. Ces échantillons vont être envoyés en laboratoire et être analysés pour y retrouver la ou les substances susceptibles de corrompre ces sols.

Ces analyses permettent de corroborer les études précédentes, en plus d’évaluer la hauteur de la contamination si contamination il y a.

A qui faire appel pour ces diagnostic de pollution des sols ?

Un diagnostic efficace ne peut être effectué que par une société compétente et certifiée dans ce domaine. Les moyens nécessaires en plus des compétences techniques et connaissances doivent être celles de professionnels du milieu, et il n’est pas possible de faire appel à n’importe qui pour effectuer un diagnostic valable en termes de retours et de législation.

La législation n’oblige pas l’obtention des certifications les plus hautes pour tous les diagnostiqueurs, elles sont cependant et alors gages de l’expertise d’un prestataire par rapport à un autre.

Comment se déroule une dépollution des sols ?

Il existe de nombreuses solutions pour la dépollution des sols mais le plus généralement après le diagnostic et l'analyse des sols. La solution qui est mise en place est de retirer la tranche de terre polluée pour rendre le sol de nouveau propre. Les sols ne sont généralement pas impactés par la pollution en profondeur mais uniquement en surface. L'extraction d'une tranche de quelques dizaines de centimètres peut suffire pour dépolluer les sols. La terre récoltée pourra alors servir pour la construction, notamment dans le bâtiment ou la construction des routes. Il s'agit en effet de zones où la pollution des sols n'aura pas d'impact sur l'environnement et les populations.

Parmi les autres solutions pour dépolluer les sols et la terre, on va retenir trois solutions :

  • Dépolluer la terre avec un réacteur à flamme. Cette méthode consiste à mettre la terre du sol pollué dans un réacteur de flamme. La chaleur va permettre de détruire les polluants organiques et de l'autre côté les polluants métalliques se transformeront en gaz ou formeront un alliage. L'ensemble pouvant être récupéré et donc dépolluer la terre.
  • L'inondation des sols. Le traitement pour la dépollution des sols peut passer par ce que l'on nomme l'inondation des sols. Si le sol est suffisamment poreux, on va mettre un système pour récolter l'eau sous la terre. Puis on va inonder le sol et récupérer l'eau. Les polluants seront captés par l'eau et en récoltant l'eau, elle pourra être retraitée et libérée des polluants nettoyant ainsi le sol de toutes traces de pollution.
  • Enfin troisième solution moins répandue, la dépollution par les plantes. En effet, certaines plantes sont capables d’absorber les métaux lourds et les autres polluants. Ainsi les polluants ne seront plus dans les sols mais dans les plantes. Il suffira de récolter ces plantes puis de les retraiter pour dépolluer les sols.

CCEB, expert en diagnostic de pollution des sols

La dépollution est un processus complexe dans son analyse, son diagnostic et son traitement. Notre entreprise CCEB (Contrôle Certification Expertise Bâtiment) a fait de sa mission de proposer la meilleure des prestations dans l’analyse de terrains et situations susceptible de rencontrer une pollution des sols.

Pour estimer votre projet et l’analyse dont vous avez besoin, contactez-nous ou demandez directement un devis sur notre site.